Menu Droite

Thématiques

Mots-clés

Programmes

« France - Macédoine »

1999 – 2009, dix ans de coopération autour du patrimoine

le 15 octobre 2009, par Nathalie Guillaumin (Via Patrimoine)

JPEG - 6.1 ko

Régulièrement ZigZag donnera la parole à des acteurs de la coopération décentralisée, des jumelages et des échanges internationaux. En route pour Skopje et Bitola en Macédoine. (La Macédoine est un pays observateur au sein de l’Organisation internationale de la francophonie.)

Le contexte

Pays neuf, à la charnière d’enjeux stratégiques et politiques de grande importance, l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine présente des richesses architecturales, urbaines et humaines souvent méconnues qui, outre qu’elles reflètent une identité spécifique et diversifiée, constituent une base de développement économique, social et culturel et une base d’échanges au niveau européen.

Depuis 1999, les actions des différents partenaires macédoniens et français ont eu pour objectif de promouvoir une culture partagée du patrimoine en élaborant une stratégie d’actions, des méthodes et des outils communs pour une meilleure gestion et mise en valeur des centres anciens. En s’attachant à ces quartiers historiques, il s’agit de mettre en place, en lien avec l’évolution de la gouvernance locale dans la décentralisation, une réflexion sur l’économie des centres anciens, l’aménagement des villes, les problèmes de logements et d’insalubrité, les infrastructures et le développement durable.

JPEG - 261.2 ko
Skopje - Macédoine

Depuis 1999, les villes de Skopje, Bitola et Veles, le Ministère macédonien de la Culture, l’Ambassade de France en Macédoine, le Centre Culturel français, la ville d’Angoulême, Via patrimoine (Angoulême) et l’Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire & des Villes à Secteurs Sauvegardés et Protégés (ANVPAH & VSSP), construisent un programme d’actions avec le soutien permanent des ministères français de la Culture et de la Communication et du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes.

Pour quoi faire ?

De la connaissance scientifique à la signalétique, de l’inventaire du bâti des centres anciens à l’élaboration d’une législation et d’une réglementation adaptées aux quartiers historiques, des expositions au tourisme culturel, des échanges de professionnels et décideurs locaux au renforcement des compétences des élus et techniciens des collectivités et institutions, des échanges au niveau national aux rencontres européennes et internationales ... toutes ces actions contribuent à mieux développer la connaissance, la protection du patrimoine et la mise en valeur de celui-ci.

De plus près

JPEG - 231.1 ko
Skopje - Macédoine

A Skopje : L’étude de l’histoire et de l’évolution urbaine de Skopje a mis en exergue un ensemble patrimonial dense et riche, conduisant à offrir, aux habitants et aux promeneurs, une nouvelle approche de la ville au travers de la signalétique patrimoniale. Le comité scientifique franco-macédonien accompagné par Goce Adzi- Mitrevski, professeur à l’Université d’architecture de Skopje, a établi le schéma directeur de la signalétique pour l’ensemble de la ville, proposant la réalisation de deux parcours. Le premier parcours, inauguré en juillet 2002 et aménagé sur les berges du fleuve propose un regard croisé d’une rive à l’autre. Le second itinéraire installé en 2004 suit l’axe majeur de la ville. Il part du musée de la ville (ancienne gare), rejoint le vieux pont, et pénètre dans la Carsija pour favoriser sa visite. Il explore ainsi les monuments, les places et espaces publiques, les espaces de circulations et l’évolution urbanistique de Skopje.

JPEG - 229.1 ko
Bitola - Macédoine

A Bitola : Bitola possède un patrimoine bâti particulièrement riche et divers. Le groupe de travail composé d’architectes, d’historiens, d’historiens de l’art, soutenu par l’institut du patrimoine de Bitola et par l’Alliance française, et coordonné par Kaliopa Stilinovic, consul honoraire, a revisité l’histoire de la ville pour la restituer dans toute sa diversité aux habitants et visiteurs. Le parcours, inauguré en septembre 2006, s’accompagne d’un livret diffusé auprès des touristes.

Qui fait quoi ?

Au-delà des strictes relations francomacédoniennes, le projet « Centres anciens, développement intégré durable et coopération internationale » coordonné par l’ANVPAH & VSSP, en partenariat avec plusieurs pays de la région (Bulgarie, Croatie, Roumanie) permet de nombreux échanges. Ce programme vise à mieux connaître le patrimoine de chaque ville partenaire afin de le protéger, le restaurer et le considérer comme un outil de développement local en s’appuyant notamment sur les métiers liés au bâtiment et au tourisme culturel.

JPEG - 210.8 ko
Skopje - Macédoine

L’ANVPAH & VSSP s’appuie sur son réseau de 150 villes et territoires pour développer des coopérations, favoriser les échanges d’expériences et suivre des « opérations pilote ». Elle accompagne la création de réseaux nationaux et favorise les échanges entre ceux-ci. Depuis 2006, des rencontres annuelles sont organisées. En 2006, à Paris, lors des Premières rencontres européennes « Les centres historiques européens : vers une réflexion et une connaissance commune », Elizabeth Kancevska-Milevska, alors secrétaire d’état au Ministère de la Culture, a dressé le bilan des actions réalisées depuis 1999 dans le cadre du partenariat sur le patrimoine. Lors des secondes rencontres européennes (2007, à Bucarest) « Le patrimoine au coeur du projet global du territoire », Konstantin Dimitrovski a présenté l’étude et l’inventaire de la Carsija de Skopje. En juillet 2008, lors des « Premières Rencontres régionales de la coopération transfrontalière, du développement durable, des territoires et de la coopération décentralisée dans les Balkans », organisée sous le haut patronage de la Ville de Sofia, Elena Nikodinovska et Tanya Balaj ont fait état de l’action menée autour de la signalétique de la ville et plus généralement des outils de sensibilisation autour du patrimoine bâti et de l’artisanat. Ces rencontres et échanges européens permettent de créer un réseau d’expertise et de mener des projets de qualité intégrant une réflexion sur la qualité environnementale liée à un engagement sur le développement durable.

P.-S.

Photos : Nathalie Guillaumin (Via Patrimoine : www.via-patrimoine.com)

 

ZigZag pratique

Les lectures audio

toutes les lectures

Articles avec lexique

Le Web francophone

tous les sites

Annuaire de blogs

tous les blogs